Avis KBC sec

Added 16/2/2012

Avis KBC sec

Auj. à 16:11

La réaction de KBC Sec avant analyst meeting est positive :
La déception quant aux marges du 4ieme trimestre 2011 est plus que compensée par le carnet de commande record.
À ce stade, ils maintiennent leur rating acheter et objectif de cours 52 €.

Tags :
Category : !!! NEWS !!!

EVS PUBLIE SES VENTES ET RÉSULTATS POUR 2011 CARNET DE COMMANDE RECORD DE EUR 46,1 MILLIONS (+83%)

Added 16/2/2012


Publication le 16 février 2012, avant l’ouverture de la bourse
Information réglementée – Rapport de gestion trimestriel
EVS Broadcast Equipment S.A.: Euronext Bruxelles (EVS.BR), Bloom berg (EVS BB), Reuters (EVSB.BR)


EVS PUBLIE SES VENTES ET RÉSULTATS POUR 2011
CARNET DE COMMANDE RECORD DE EUR 46,1 MILLIONS (+83%)

• Ventes 2011 de EUR 106,9 millions, -3,8% comparé à 2010 (+6,3% à taux de change
constant et hors locations liées aux grands événements sportifs)
• Marge d’exploitation 2011 de 41,3%; bénéfice net par action de EUR 2,38
• 4T11: ventes de EUR 31,0 millions, +15,3% (+22,7% à taux de change constant et
hors locations liées aux grands événements sportifs); marge d’exploitation: 41,9%
• Carnet de commande d’hiver de EUR 46,1 millions au 15 février 2012, +83%
• Anticipation d’un très bon premier semestre 2012 (avec la dynamique liée aux
grands événements sportifs), second semestre 2012 plus faible


Chiffres-clés

(non audité) EUR millions, sauf bénéfice par action (EUR) (audité)
4T11 4T10 4T11/4T10 2011 2010 2011/2010
31,0 26,9 +15,3% Chiffre d’affaires
106,9 111,2 -3,8%
13,0 11,8 +10,1% Résultat d’exploitation – EBIT
44,1 55,5 -20,6%
41,9% 43,9% -
Marge d’exploitation – EBIT %
41,3% 50,0% -
-0,7 0,1 N/A Contribution de XDC
2,3 -0,2 N/A
7,5 8,2 -7,7%
Bénéfice net – part du groupe
32,1 38,1 -15,7%
8,7 8,4 +4,5% Bénéfice net courant, hors XDC – part du groupe
(1)

31,7 39,7 -20,3%
0,55 0,61 -7,5%
Bénéfice net de base par action
2,38 2,82 -15,5%
0,65 0,62 +4,8% Bénéfice net courant de base par action, hors XDC
(1)

2,35 2,94 -20,0%

(1) Le résultat net courant, hors XDC, est le résultat net (part du groupe) hors éléments non opérationnels (nets d’impôts) et cont ribution de XDC. Voir annexe 5,
note 3 sur les mesures financières non définies par les normes comptables IFRS.

Commentaires

Commentant les résultats et les perspectives, Jacques Ga lloy, CFO, explique: “Comme attendu, les ventes au
4T11 furent plus élevées, ce qui nous a permis d’enregistrer, pour 2011, des ventes presque stables (-3,8% à EUR
106,9 million). La marge d’exploitation est plus basse (41,3%), en raison de la base de coûts qui augmente suite à
l’engagement de nouveaux collaborateurs en 2011. Nous somm es très enthousiastes à propos du carnet de
commande record, qui annonce un premier semestre très élevé, dynamisé également par les grands événements
sportifs. Le second semestre de l’année est plus incertain. Il devrait être impacté par le ralentissement habituel de
notre marché après des grands rendez-vous sportifs, le ti ming du lancement de nouvelles solutions attendues, et
l’environnement macro-économique.”

Pierre Rion, Président du Conseil d’Administration d’EVS, a ajouté: “Nous avons initié un processus de
recrutement d’un CEO externe, afin de renforcer notre management existant. En attendant, Francis Bodson (62),
Administrateur d’EVS depuis 12 ans avec une expérience importante dans le secteu r des technologies de la
télévision, a rejoint le Comité Exécutif qu’il préside. Nous devrions être en mesure de faire de nouvelles annonces
prochainement.”




2 / 15
Rapport de gestion trimestriel
4T 2011
Chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires d’EVS s’est élevé à EUR 106,9 millions en 2011, une diminution de 3,8% à taux de change
réel par rapport à 2010, mais +6,3% à taux de change co nstant et hors grands événements. Les ventes en studios
ont diminué de 12,9% (-4,0% à taux de change constant et hors grands événements) à EUR 48,3 millions,
représentant 45,2% des ventes totales en 2011. Le chiffre d’ affaires dans les cars de régie a augmenté de 5,2% à
EUR 58,6 millions (+16,3% à taux de change constant et hors grands événements), représentant 54,8% des
ventes totales en 2011. Les ventes de 2011 incluaient EUR 0,8 million de locations liées à des grands événements
sportifs (Jeux Olympiques Asiatiques d’hiver et Jeux Panaméricains), comparé à EUR 10,2 millions en 2010.

4T11 4T10 % 4T11 /
4T10
V entes – EUR millions
(1)
2011 2010 % 2011/
2010
31,0 26,9 +15,3% Total communiqué 106,9 111,2 -3,8%
30,9 26,9 +15,1% Total à taux de change constant 108,2 111,2 -2,7%
30,6 24,9 +22,7% Total à taux de change constant hors locations pour les
grands événements sportifs
107,3 101,0 +6,3%
(1) cf. la segmentation géographique en annexe 5.4.

Les ventes d’EVS se sont élevées à EUR 31,0 millions au 4T11 , une croissance de 15,3% à taux de change
constant (+22,7% à taux de change constant et hors grands événements) co mparé à 4T10. Les deux segments ont
augmenté au 4T11, et les studios représentaient 51,1% du total des ventes (48,9% pour les ventes en OB).

En 2011, l’industrie n’a pas connu la croissance que nous attendions au début de l’année. D'une part, les sociétés
de cars de régie ont clairement commencé à investir à nouveau dans les nouvelles technologies, après quelques
années de consolidation, et à l’aube d’une année 2012 qui s’ annonce sportive. Notre plate-forme XT3 rencontra un
franc succès et a dynamisé les ventes dans ce segment dans la seconde moitié de l'année. Dans les studios, le
marché a été plutôt stable en 2011 par rapport à 2010. L'environnement macro-économique a probablement
retardé certains investissements. Mais les nouvelles i dées et les nouveaux projets ne sont pas abandonnés, et
nous voyons de nouvelles niches prometteuses surgir, comme les archives, les solutions pour second écran ou de
nouveaux processus. Notre position dans les marchés émergents a été renforcée en 2011, avec l'ouverture d'un
nouveau bureau au Mexique, et deux gros contrats en Europe de l'Est.

Géographiquement, les ventes ont évolué comme suit en 2011:
• Europe, Moyen-Orient et Afrique (“ EMEA ”): EUR 57,8 millions (-5,1% co mparé à 2010), représentant
54,1% des ventes du groupe. Le Royaum e-Uni, l’Europe de l’est et le Moyen-Orient furent les principaux
moteurs de croissance en 2011, et le resteront en 2012, avec la dernière tranche du contrat des cars de
régie Panorama et un deal important signé par EVS avec un studio en Europe de l’est. Les ventes du 4T11
en EMEA ont augmenté de 7,7% à EUR 17,7 millions.
• Amériques (“NALA ”): EUR 25,5 millions (-7,8% à taux de change constant). De nouveaux cars de
production et des upgrades d’équipements vers la HD continuent à tirer le business, tandis que le segment
des studios s’est révélé plus faible en 2011. Les ventes du 4T11 ont bondi de 46,7% à EUR 6,0 millions.
• Asie/Pacifique (“APAC”): EUR 23,5 millions (+11,3%). La Malaisie, la Chine et la Corée du sud ont été les
pays les plus dynamiques pour les activités d’EVS. La demande très importante de contenu sportif
européen sur les chaînes TV en Asie-Pacifique est un moteur de croissance long terme pour notre société
dans cette partie du monde. Au 4T11, le chiffre d’ affaires a progressé de 14,6% à EUR 7,2 millions.

Résultats d’exploitation en 2011

La marge brute consolidée a été de 78,4% en 2011, en légère diminution par rapport à 2010, principalement en
raison de l’effet de levier négatif de la baisse des ventes sur les coûts fixes d’assemblage et de support. Les
charges d’exploitation ont augmenté de 21,6% en 2011. Cette croissance est due à la croissance du nombre
d’employés, des commissions commerciales en hausse pour les distributeurs, en partie compensé par l’effet positif
de la récupération de précompte professionnel sur la R&D (EUR 1,1 million). Par conséquent, la marge
d’exploitation (EBIT) a diminué à 41,3% des ventes, par rapport à 50,0% en 2010.

Les impôts sur le résultat se sont élev és à EUR 14,3 millions en 2011, soit un taux d’impôts de 30,8%. Le bénéfice
net a atteint EUR 32,1 millions en 2011, soit -15,7% comparé à 2010, tandis que le bénéfice net courant, hors
XDC, était de EUR 31,7 millions en 2011. Le résultat net courant, hors XDC, de base par action atteint
EUR 2,38 en 2011 (EUR 2,82 en 2010).

XDC, dont EVS détient 41,3% des actions (30,2% en dilué), co ntinue à bénéficier de la tr ansition vers le cinéma
numérique. Avec sa filiale FTT, XDC s’est engagé pour envi ron 5.000 écrans numériques et a installé plus de


3 / 15
Rapport de gestion trimestriel
4T 2011
2.000 écrans à ce jour en Europe; ce qui représente plus de 35% des parts du marché et qui fait d’elle l’entreprise
leader. Les ventes de XDC en 2011 ont bondi de 38% à E UR 84,3 millions. XDC a enregistré un EBITDA positif de
EUR 17,8 millions, soit 21,1% des ventes. XDC a eu une contribution positive sur les résultats 2011 d’EVS de
EUR 2,3 millions, comparé à un impact net de EUR -0,2 million en 2010. C’est principalement dû au profit
exceptionnel réalisé en 1T11 sur la cession des activités CineStore.

Résultats d’exploitation au 4T11

La marge brute consolidée a été de 78,0% au 4T11 (76,6% en 4T10), grâce aux ventes plus élevées. Les
charges d’exploitation ont augmenté de 30,5% au 4T11, en partie à cause de l’augmentation du nombre
d’employés, le coût associé au départ de Pierre L’Hoest et à la récupération de précompte professionnel sur la
R&D plus élevée en 4T10. En raison de ces éléments, la marge d’exploitation (EBIT) a diminué à 41,9% des
ventes, par rapport à 43,9% au 4T10. X DC a contribué aux résultats d’EVS av ec une perte nette de EUR 0,7
millions. Au 4T11, les impôts ont été plus élevés en raison d’un ajustement en 2009 et 2010 relatif au tax shelter.
Le bénéfice net s’élevait à EUR 7,5 millions au 4T11, ou -7,7% par rapport au 4T10, tandis que le bénéfice net
courant, hors XDC, était de EUR 8,7 millions au 4T11. Le résultat net de base par action a atteint EUR 0,56 au
4T11, par rapport à EUR 0,61 au 4T10.

Employés

Fin décembre 2011, EVS employait 415 personnes (ETP), +13,4% par rappor t à décembre 2010. EN moyenne,
EVS a employé 386 FTE en 2011, comparé à 326 en 2010, une augmentation de 18,1%. Tandis qu’EVS
continuera à engager des experts dans le domaine du broad cast afin de poursuivre son développement, la société
sera plus sélective et ne se limitera pas à la R&D, ma is renforcera également les autres départements de la
société.

Bilan et flux de trésorerie

Les fonds propres représentent 64,4% du total du passif. Les stocks s’élèvent à EUR 14,7 millions fin décembre,
soit une augmentation de 18,0% par rapport à fin 2010. Cette augmentation est principalement due à
l’accumulation de composants stratégiques afin d’éviter le s pénuries (dont les disques durs, suite aux inondations
en Thaïlande), et la valeur plus élevée des serveurs XT 3 comparé aux XT2 qui étaient toujours dans l’inventaire à
un prix moindre.

Le flux net de trésorerie provenant des activités opérationnelles atteint EUR 33,6 millions en 2011. Au 31
décembre 2011, le bilan laissait apparaître EUR 19,9 millions de liquidités et placements et EUR 1,2 million de
dettes financières à long terme (y compris la partie échéant dans l’année).

A la fin de l'année 2011, EVS a commencé la construction d'un nouveau bâtiment dans le même parc, afin de
rassembler tous les employés du sièg e d’EVS, divisés aujourd'hui entre 6 bâtiments différents. Ce projet sera
principalement financé par un emprunt bancaire.

Fin 2011, il y avait 13.625.000 actions existantes d’EVS, dont 183.372 actions détenues par la société. EVS a
racheté 60.228 actions propres sur NY SE Euronext, tandis que 17,259 actions ont été attribuées ou vendues aux
employés dans le cadre de rémunérations basées sur des actions. Le 31 décembre 2011, il y avait 286.550
warrants en circulation à un prix moyen d’exercice de EUR 39,37.

EVS a anticipé la dématérialisation de ses actions. En conséquence, depuis le 15 décembre 2011, les titres au
porteur émis par la société qui n’ont pas encore été déposés sur un compte titres seront automatiquement
convertis en actions dématérialisées le 15 décembre 2011.

Perspectives 2012

Le sport, c’est là qu’EVS es t né. Et le sport, c’est aussi là que les nouvelles technologies sont d’abord
implémentées. C’est pour cela que les moteurs de croiss ance à long terme qui ont soutenu la croissance d’EVS
sur les dix dernières années soutiennent également sa cr oissance en dehors des productions sportives en direct.
Avec sa stratégie EVS Sports360°, EVS veut que ses clients soient à l' avant-garde dans cet environnement en
évolution rapide: le partitionnement des droits, la fusion entre l’informatique et les technologies traditionnelles de
diffusion, la profusion des plates-formes de médias numériques. EVS Sports360° aide le marché à relever ces


4 / 15
Rapport de gestion trimestriel
4T 2011
défis, réunissant les contrôleurs de production en direct les plus fiables de l' industrie, des suites innovantes
permettant la création de résumés et la gestion de contenu, d’ingénieux outils de monétisation d'archives, et des
plates-formes de livraison multimédia instantanée.

Dans son processus de diversification, EVS veut prendre des positions de leader dans des niches qui présentent
un haut potentiel de croissance. Sa stratégie « Speed to Air » est une réponse au désir des stations de télévision
d’évoluer vers de nouveaux processus de production, bénéficiant de la flexibilité offerte par des processus sans
cassette. Les autres moteurs principaux d’investissement dans les chaînes de télévision sont les transition de la
définition standard vers la haute définition, le besoin d’attirer l’audience vers les second écrans, et l’intérêt
croissant des diffuseurs/IPTV et annonceurs publicitaires pour les sports populaires afin d’attirer de nouveaux
téléspectateurs. Les technologies 3D semblent accélérer la conversion vers des processus intégrés en HD. A
moyen/long terme, EVS vise le marché des studios, estimé actuellement à USD 3,5 milliards par an selon l’étude
de l’IABM, et qui comprend des solutions de stockage, des serveurs vidéo, des solutions d’édition, des services,
etc., dont environ 60% ont déjà effectué la transition vers des solutions sans cassette. Le marché du studio
(solutions sans cassettes) devrait croître de 10% par an dans les 10 prochain es années. EVS a réussi à
augmenter sa part de marché dans les segments auxquels il s’adresse actuellement de 1% en 2005 à 7% environ
en 2011. Dès lors, en tenant compte des risques et incertitudes inhérents à nos activités, le Conseil
d’Administration et les équipes d’EVS pensent que la demande pour les produits EVS devrait continuer à être
soutenue par des moteurs de croissance structurels, qui auront un impact à long terme sur l’activité, tout en
subissant les fluctuations habituelles des marchés d’équipement.

Le carnet de commande d’hiver (au 15 février 2012) s’élève à EUR 46,1 millions , soit +83,2% comparé à
EUR 25,2 millions à la même date l’an dernier. C’est un carnet de commande record pour EVS. En plus des
EUR 46,1 millions de carnet de comman de, EVS a déjà EUR 3,6 millions qui devraient être facturés en 2013 et au-delà. EVS augmente progressivement la partie récurrente des services.

Les commandes «Studio» représentent 54,1% du carnet de commandes de EUR 46,1 millions, alors qu’elles ont
représenté 47,1% des commandes reçues en 2011. EVS gagne des parts de marché sur ce segment prometteur
tout en consolidant sa position dans les cars de régie.

Alors que EVS a déjà plus de EUR 46 millions de commandes qui devraient se traduire en chiffre d'affaires en
2012, le management et le Conseil d'Administration insistent sur les éléments suivants: le premier semestre de
l'année devrait être très fort, également soutenu par le c hampionnat d’Europe de football et la proximité des jeux
de Londres. La seconde moitié de l'année devrait voir l'habituel ralentissement du marché du broadcast à la suite
des grands événements estivaux, avec l'environnement macro-économique aj outant de l’incertitude. La sortie
prévue de nouveaux produits en 2012 devrait également soutenir l'activité.

Le Conseil avait décidé, début 2009, d'accélérer les investissements en innovation, lorsque l'industrie était
frappée par la récession la plus grave depuis une décennie. Cette stratégie se traduit évidemment par des charges
d'exploitation en augmentation, principalement en R&D. A court terme, les marges sont plus faibles mais les
marges à long terme pourraient être plus élevées. EVS cible des niches da ns lesquelles la combinaison de la
fiabilité de l'infrastructure, de l'agilité des applications et de la qualité de service sont des critères de satisfaction
essentiels. Il doit être clair que les facteurs de risque tels que les incertitudes économiques, les problèmes des
banques, les contraintes bilantaires des clients ou d'im portantes fluctuations de devises ne facilitent pas les
prévisions.

Déclaration du Commissaire BDO

Le commissaire a confirmé que ses travaux de révision des comptes consolidés sont terminés quant au fond et
n’ont pas révélé de correction significative qui devrait êt re apportée aux données comptables reprises dans le
communiqué.




5 / 15
Rapport de gestion trimestriel
4T 2011

EVS tiendra aujourd’hui les réunions suivantes:
- Conférence de presse en français/néerlandais à Liège à 09h30 CET.
- Réunion pour analystes financiers et investisseurs en français/néerlandais à Liège à 11h00 CET.
- Conférence téléphonique en anglais à 15h00 CET (veu illez contacter corpcom@evs.tv pour recevoir
le numéro d’appel et la présentation).
Francis Bodson, membre exécutif du Conseil d’Administration qui préside actuellement le Comité Exécutif,
Jacques Galloy, CFO, Luc Doneux, Head of APAC, EMEA and Events et Geoffroy d’Oultremont, IRO y seront
présents.

Calendrier Sociétaire:
Du 14 au 19 avril 2012 Foire commerciale du NAB, Las Vegas
Jeudi 10 mai 2012 Résultats 1T12
Mardi 15 mai 2012 Assemblée Générale Ordinaire
Mardi 22 mai 2012 Date de détachement du dividende final (coupon n°14)
Jeudi 24 mai 2012 Date d’enregistrement du dividende final (coupon n°14)
Vendredi 25 mai 2012 Date de paiement du dividende final (coupon n°14)
Jeudi 30 août 2012 Résultats 2T12
Jeudi 15 novembre 2012 Résultats 3T12

Pour plus d’informations, veuillez contacter:
Jacques GALLOY, Director & CFO
Geoffroy d’Oultremont, Investor Relations and Corporate Communications Manager
EVS Broadcast Equipment S.A., Liège Science Park, 16 rue Bois Sain t-Jean, B-4102 Seraing, Belgique
Tél.: +32 4 361 70 14 - Fax: +32 4 361 7089 - E-mail: corpcom@evs.tv - www.evs-global.com

Déclarations sur les perspectives futures
Ce communiqué de presse contient des déclarations sur les perspectives relatives au business, à la santé financière et aux résu ltats des
opérations d’EVS et de ses filiales. Ces déclarations sont basées sur les attentes actuelles du management d’EVS et sont soumises à un
certain nombre de risques et d’incertitudes qui pourraient entraîner que les résultats ou performances actuelles de la société soient
significativement différents de ceux décrits dans ces mêmes déc larations. Ces risques et ince rtitudes sont liés aux changements technologiques
et aux exigences du marché, à la concentration des activités de la société dans une seule industr ie, au déclin de la demande po ur les produits
de la société ou de ses filiales, à l’incapacité de développer et d’introduire de nouvelles technologies en temps utiles, aux p roduits et
applications ainsi qu’à la perte de parts de marché et à la pression sur les prix résultant de la concurrence qui pourraient en traîner les résultats
ou performances actuelles de la société à différer significativement de c eux décrits dans ces déclarations sur les perspectives. EVS ne
s’engage à aucune obligation de communiquer publiquement une révision de ces déclarations pour décrire des événements ou circonstances
afin de refléter l’occurrence d’événements non anticipés après la date de ce jour.

A propos du groupe EVS
Le groupe EVS conçoit, développe et commercialise des solutions numériques professionne lles pour les chaînes de Télévision. Son système
de ralentis en direct a révolutionné la pr oduction télévisée en direct, et ses solutions fiables et sans cassettes sont maintenant largement
utilisées pour de l’édition et des producti ons en HD et 3D dans le monde entier. La gamme dédiée d’équipements et de logiciels développés par
la société offre une plateforme de production complète : ralentis en direct (LSM), ralentis à haute vitesse, rediffusion instan tanée, génération de
clips, édition rapide de clips, transferts de fichiers SD/HD en temps réel, délais vidéo, enregistrement simultané de plusieurs caméras,
association de métadonnées, stockage et diffusion de graphiques, transmission numérique, acquisition et transmission sous de mu ltiples
formats, enregistrement et édition du signal audio, diffusion sur internet ou via des téléphones mobiles. La plupart des applications logicielles
sont installées sur la pl ateforme robuste et flexible XT3 ®. Les principales chaînes de télévision au monde telles que NBC, BSkyB, FOX,
RTBF, RTL, NHK, CANAL+, ABC, ESPN, TF1, CCTV, PBS, CBS, BBC, ZDF, Channel One, Channel7, RAI, TVE, NEP, MEDIAPRO,
EUROMEDIA, BEXEL, ALFACAM et beaucoup d’autres exploitent les solutions d’EVS.
La société est basée en Belgique et a des bureaux en Europe, au Moyen-Orient, en Asie et en Amérique du nord. Le groupe EVS emploie
environ 415 personnes (ETP) dans 20 bureaux qui vendent ses produits dans plus de 100 pays, et qui offrent du service dans le m onde entier.
EVS est une société cotée sur Euronext Bruxelles : EVS IS IN : BE0003820371. Pour pl us d’informations sur www.evs-global.com ou
www.evs.tv
XDC, dont EVS détient 41.3%, est le leader européen des technologies et des service relatifs au cinéma numérique en Europe avec plus de
4.900 écrans numériques contractés en Europe, dont 2.000 ont déjà été déployés. www.xdcinema.com




6 / 15
Rapport de gestion trimestriel
4T 2011
États financiers consolidés

ANNEXE 1: GROUPE EVS – COMPTE DE RÉSULTATS CONSOLIDÉS – IFRS

(EUR milliers) Annexe 2011
Audité
2010
Audité
4T11
Non-audité
4T10
Non-audité
Chiffre d’affaires 5.4 106.898 111.155 30.964 26.855
Coût des ventes -23.080 -22.631 -6.824 -6.275
Bénéfice brut 83.818 88.524 24.140 20.580
Marge brute % 78,4% 79,6% 78,0% 76,6%
Frais de ventes et administratifs -19.585 -15.100 -5.453 -4.176
Frais de recherche et de développement 5.8 -18.494 -16.206 -5.283 -4.049
Autres produits opérationnels 543 207 181 4
Autres charges opérationnelles -373 -465 -112 -248
Plan de participation bénéficiaire et warrants -958 -617 -117 -35
Amortissement et réduction de valeur sur technologies et propriété
intellectuelle acquis -855 -550 -371 -162
Amortissement de droits détenus (Tax Shelter) 0 -270 0 -121
Résultat d’exploitation (EBIT) 44.096 55.524 12.985 11.794
Marge d’exploitation (EBIT) % 41,3% 50,0% 41,9% 43,9%
Intérêts nets 28 120 52 39
Autres produits et (c harges) financiers nets 5.9 -142 -718 -82 93
Quote-part dans le résultat des entreprises mises en équivalence 5.11 2.369 -155 -685 142
Résultat avant impôts (PBT) 46.350 54.770 12.269 12.068
Impôts sur le résultat 5.10 -14.282 -16.712 -4.736 -3.905
Résultat net des opérations en continuité 32.068 38.058 7.534 8.163
Résultat net 32.068 38.058 7.534 8.163
Attribuable à :
Intérêts de tiers - - - - Porteurs de capitaux ordinaires de l’entité-mère 32.068 38.058 7.534 8.163
Résultat net courant hors XDC - part du groupe
(1)
5.331.663 39.705 8.750 8.373
RÉSULTATS PAR ACTION (en nombre d’actions et en EUR) 5.72011
Audité
2010
Audité
4T11
Non-audité
4T10
Non-audité
Nombre moyen d’actions souscrites sur la période hormis les actions
propres 13.465.244 13.511.048 13.447.403 13.481.728
Nombre moyen d’actions dilué 13.755.205 13.742.409 13.732.317 13.782.220
Résultat net, part du groupe, de base 2,38 2,82 0,56 0,61
Résultat net, part du groupe, dilué 2,33 2,77 0,55 0,59
Résultat net courant, hors XDC, part du groupe 2,35 2,94 0,65 0,62
ETAT DU RESULTAT GLOBAL CONSOLIDE
(EUR milliers)

2011
Audité
2010
Audité
4T11
Non-audité
4T10
Non-audité
Résultat net 32.068 38.058 7.534 8.163
Autres éléments du résultat global de la période
Effet de la conversion de devises étrangères 79 250 -113 70
Autres augmentations/(diminutions) -619 -45 -416 -105
Résultat global de la période 4 31.528 38.263 7.005 8.128
Attribuable à:
Intérêts de tiers -- - - Porteurs de capitaux ordinaires de l’entité-mère 4 31.528 38.263 7.005 8.128

(1) Le résultat net courant, hors XDC, est le résultat net (par t du groupe) hors éléments non opérationnels (nets d’impôts) et contribution de
XDC. Voir annexe 5, note 3 sur les mesures financières non définies par les normes comptables.



7 / 15
Rapport de gestion trimestriel
4T 2011
ANNEXE 2: GROUPE EVS – BILAN CONSOLIDÉ IFRS

ACTIFS
(EUR milliers)
Annexe 31 déc. 2011
Audité
31 déc. 2010
Audité
Actifs non-courants:
Goodwill 610 820
Technologies et propriété intellectuelle acquis 1.059 1.704
Autres immobilisations incorporelles 328 197
Terrains et constructions 11.899 11.169
Autres immobilisations corporelles 2.056 1.821
Participations mises en équivalence 5.11 7.784 6.071
Emprunt subordonné 5.11 830 830
Autres immobilisations financières 338 391
Impôts différés 0 6
Total actifs non-courants 24.903 23.010
Actifs courants:
Stocks 14.657 12.420
Créances commerciales 23.994 18.383
Autres créances et co mptes de régularisation 2.983 1.938
Trésorerie et équivalents de trésorerie 19.932 27.946
Total actifs courants 61.565 60.688
Total des actifs 86.468 83.697

PASSIFS
(EUR milliers)
Annexe 31 déc. 2011
Audité
31 déc. 2010
Audité
Capitaux propres :
Capital 8.342 8.342
Réserves 69.704 73.298
Dividende intérimaire -15.592 -15.638
Actions propres -6.915 -5.253
Total réserves consolidées 47.197 52.407
Ecarts de conversion 127 49
Fonds propres attribuables aux actionnaires de la maison-mère 55.666 60.799
Intérêts de tiers 8 6
Fonds propres 4 55.674 60.806
Provisions long terme 1.050 1.056
Impôts différés et latences fiscales 1.083 1.109
Dettes financières long terme 875 1.174
Autres dettes long terme 0 546
Dettes non courantes 3.008 3.885
Dettes financières long terme, partie échant dans l’année 291 295
Dettes commerciales 5.499 3.331
Dettes salariales et sociales 7.501 6.290
Impôts à payer 6.139 4.978
Autres dettes, acomptes reçus, comptes de régularisation et impôts différés 8.357 4.112
Dettes courantes 27.787 19.007
Total des passifs 86.468 83.697




8 / 15
Rapport de gestion trimestriel
4T 2011

ANNEXE 3: GROUPE EVS – TABLEAU DE FINANCEMENT CONSOLIDÉ IFRS

(EUR milliers) 2011
Audited
2010
Audited
Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles
Résultat d’exploitation (EBIT) 44.096 55.524

Ajustements sur les éléments sans effet de trésorerie :
- Amortissements sur immobilisations incorporelles et corporelles 3.367 3.079
- Résultat de change -16 -673
- Plan de participation bénéficiaire et ESOP 958 617
- Augmentation/(diminution) des pr ovisions et impôts différés -38 -211
48.367 58.336
Augmentation (+)/diminution (-)
- Créances commerciales et autres débiteurs -6.139 -3.843
- Comptes de régularisations 373 -2.784
- Dettes commerciales et acomptes reçus 3.138 -1.192
- Dettes fiscales sociales et salariales 2.372 6.005
- Autres dettes 1.725 295
- Stocks -2.237 -3.881
Flux de trésorerie générés par les activités opérationnelles 47.599 52.936

Intérêts reçus 295 362
Impôts sur le résultat -14.282 -16.712
Flux net de trésorerie provenant des activités opérationnelles 33.612 36.586

Flux de trésorerie provenant des activités d'investissement
Acquisition d’OpenCube, net du numéraire acquis - -741
Acquisitions (-)/ventes (+) immobilisations incorporelles -516 -42
Acquisitions (-)/ventes (+) i mmobilisations corporelles -3.092 -1.888
Acquisitions (-)/ventes (+) autres immobilisations financières 78 -5
Flux nets de trésorerie provenant des activités d'investissement -3.530 -2.676

Flux de trésorerie provenant des activités de financement
Opérations avec actions propres -1.662 -3.417
Autres variations des fonds propres -345 319
Intérêts payés -267 -242
Flux de trésorerie des dettes financières long terme -304 -339
Dividende intérimaire payé -15.592 -15.557
Dividende final payé -19.927 -20.039
Flux nets de trésorerie provenant des activités de financement -38.097 -39.275

Augmentation/(diminution) nette de trésorerie et équivalents de trésorerie -8.015 -5.365

Trésorerie et équivalents de trésorerie en début de période 27.946 33.311
Trésorerie et équivalents de trésorerie en fin de période 19.932 27.946




9 / 15
Rapport de gestion trimestriel
4T 2011

ANNEX 4: GROUPE EVS – ÉTAT DES VARIATIONS DE CAPITAUX PROPRES CONSOLIDÉS IFRS

(EUR milliers) Capital
social
libéré
Autres
réserves
Actions
propres
Ecarts de
conversion
Capitaux
propres
attribuables
aux
actionnaires de
la société-mère
Intérêts
mino-ritaires
Total des
capitaux
propres
Solde au 31 décembre 2009 8.342 54.544 -2.861 -200 59.823 6 59.829
Résultat global pour la période 38.013 250 38.263 38.263
Augmentation/(diminution) des fonds propres
résultant de regroupements de sociétés 420 420 420
Paiements bases sur des actions 379 379 379
Opérations concernant les actions propres -2.392 -2.392 -2.392
Dividende final -20.057 -20.057 -20.057
Dividende intérimaire -15.638 -15.638 -15.638
Solde au 31 décembre 2010 8.342 57.660 -5.253 49 60.799 6 60.806
(EUR milliers) Capital
social
libéré
Autres
réserves
Actions
propres
Ecarts de
conversion
Capitaux
propres
attribuables
aux
actionnaires de
la société-mère
Intérêts
mino-ritaires
Total des
capitaux
propres
Solde au 31 décembre 2010 8.342 57.660 -5.253 49 60.799 6 60.806
Résultat global pour la période 31.449 78 31.527 2 31.529
Paiements bases sur des actions 521 521 521
Opérations concernant les actions propres -1.662 -1.662 -1.662
Dividende final -19.927 -19.927 -19.927
Dividende intérimaire -15.592 -15.592 -15.592
Solde au 31 décembre 2011 8.342 54.112 -6.915 127 55.666 8 55.674




10 / 15
Rapport de gestion trimestriel
4T 2011
ANNEXE 5 : GROUPE EVS - NOTES EXPLICATIVES SUR LES ÉTATS FINANCIERS
CONSOLIDÉS CONDENSÉS ARRÊTÉS AU 31 DÉCEMBRE 2011


NOTE 1: PRINCIPES DE PRÉPARATION DES ÉTATS FINANCIERS

Les états financiers consolidés du Groupe EVS pour une période de 12 mois arrêtés au 31 décembre 2011 ont été
préparés et sont présentés conformément aux normes IFRS (International Financial Reporting Standards) telles
qu’approuvées pour application par l’Union Européenne.

NOTE 2: RÈGLES ET MÉTHODES COMPTABLES

Les règles et les méthodes comptables utilisées pour la préparation des états financiers co nsolidés IFRS sont les
mêmes que celles qui ont été utilisées pour les comptes financiers consolidés 2010. Les règles et méthodes
comptables IFRS de la société sont disponibles dans le rapport annuel 2010 sur le site www.evs-global.com.

NOTE 3: UTILISATION DE MESURES FINANCIÈRES NON DÉFINIES PAR LES NORMES COMPTABLES

EVS utilise certaines mesures no n définies par les normes comptables dans sa communication financière. EVS ne
présente pas ces mesures comme des mesures alternatives du bénéfice net ou d’autres mesures financières
déterminées en application des normes IFRS. Ces mesures telles que rapportées par EVS peuvent différer de
mesures nommées de manière similaire par d’autres sociétés. Nous pensons que ces mesures sont des
indicateurs importants dans notre secteur, et elles sont utilisées couramment par les investisseurs, les analystes et
par d’autres publics. Dans le communiqué de presse, les mesures non définies par les normes comptables sont
réconciliées vers des mesures financières déterminées conformément aux normes IFRS.

La réconciliation entre le résultat net de la période et le résultat net courant, hors XDC, se présente comme suit:

(EUR milliers) 2011 2010
Résultat net de la période - IFRS 32.068 38.058
Allocation au plan de participati on bénéficiaire des employés 507 285
Amortissement du plan de warrants 451 332
Amortissement des technologies et propriété intellectuelle acquis 855 550
Amortissement/réduction de valeur su r droits détenus (Tax Shelter) 91 270
Contribution de XDC (part de 41,3% dans le résultat de XDC) -2.310 210
Résultat net courant, hors XDC 31.663 39.705

NOTE 4: INFORMATION SECTORIELLE

4.1. Généralités

La société applique la norme IFRS 8 (« Segments opératio nnels ») depuis l’exercice clos le 31 décembre 2007.

D’un point de vue opérationnel, la société est intégrée verticalement avec la grande majorité de ses effectifs au
siège central en Belgique, en particulier les fonctions de recherche et développement, de production, de marketing
et de services généraux, ce qui explique que la majorité des investissements et des dépenses se situe au niveau
de la maison-mère belge. Les filiales ét rangères sont des filiales de distribut ion et de représentation. Les ventes
portent sur des produits de même nature et sont r éalisées par des équipes commerciales polyvalentes.

Le reporting interne à la société est le reflet de l’organisati on opérationnelle décrite ci-avant et se caractérise par la
forte intégration des activités de l’entreprise; seules les ventes y sont identifiées par marché géographique dans
lequel elles sont réalisées.

En conséquence, la société est constituée d’un seul segment au sens de la norme IFRS 8 et le compte de résultats
consolidés du groupe reflète ce segment unique. Toutefois, cela n’exclut pas une évolution future de la
segmentation en fonction du développement de la société, de ses produits et de ses indicateurs internes de
performance.



11 / 15
Rapport de gestion trimestriel
4T 2011
4.2. Informations complémentaires

4.2.1. Informations sur les produits et services
Les ventes peuvent être présentées par destination: les cars TV de régie mobile d’une part et les studios fixes de
production TV d’autre part. On notera que la maintenance et le service après-vente sont intégrés au sein de
solutions complètes proposées aux clients.

4T11 4T10 % 4T11/4T10 Chiffre d’affaires (EUR milliers) 2011 2010 % 2011/2010
15.133 13.250 +14,2% Cars de régie mobile 58.553 55.670 +5,2%
15.830 13.605 +16,4% Studios fixes de production 48.345 55.485 -12,9%
30.964 26.855 +15,3% Total 106.898 111.155 -3,8%

4.2.2. Informations géographiques
Les activités sont divisées entre troi s régions: l’Asie-Pacifique (“APAC”), l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique
(“EMEA”), et l’Amérique (“NALA”).

4.2.2.1. Chiffre d’affaires

Chiffre d’affaires pour les 12 mois (EUR milliers)
APAC EMEA NALA TOTAL
Ventes 2011 23.516 57.841 25.541 106.898
Évolution par rapport à 2010 (%) +11,3% -5,1% -12,1% -3,8%
Ventes à taux de change constant 23.516 57.841 26.800 108.157
Variation par rapport à 2010 (%) à taux de change constant +11,3% -5,1% -7,8% -2,7%
Variation par rapport à 2010 (%) à taux de change constant et hors
locations pour les grands événements sportifs +26,8% +3,1% -1,5% +6,3%
Ventes 2010 21.132 60.957 29.066 111.155

Chiffre d’affaires du trimestre (EUR milliers)
APAC EMEA NALA TOTAL
Ventes 4T11 7.234 17.656 6.074 30.964
Évolution par rapport au 4T10 (%) +14,6% +7,7% +46,7% +15,3%
Ventes à taux de change constant 7.234 17.656 6.024 30.913
Variation par rapport au 4T10 (%) à taux de change constant +14,6% +7,7% +45,4% +15,1%
Variation par rapport au 4T10 (%) à taux de change constant et hors
locations pour les grands événements sportifs +65,7% +7,7% +37,0% +22,7%
Ventes 4T10 6.314 16.399 4.142 26.855

Les ventes réalisées avec des clients externes en Belgique (le pays d’origine de la société) sont inférieures à 10%
des ventes annuelles. Sur les 12 derniers mois, le groupe a réalisé des ventes significati ves à des clients externes
(selon la définition de IFRS 8) dans de ux pays: les États-Unis (comprises dans le tableau ci-dessus dans NALA),
avec EUR 18,3 millions sur les 12 de rniers mois et le Royaume-Uni (E MEA, EUR 10,8 millions dans les 12
derniers mois).

4.2.2.2. Actifs à long terme
Compte tenu des explications données au point 4.1., tous les actifs long-terme sont localisés dans la société-mère
EVS Broadcast Equipment S.A. en Belgique.

4.2.3. Information sur les clients importants
Aucun client externe de la société n’a représenté plus de 10% des ventes sur les 12 derniers mois.




12 / 15
Rapport de gestion trimestriel
4T 2011
NOTE 5: DIVIDENDES

L’Assemblée Générale Ordinaire du 17 mai 2011 a approuvé la paiement d’un dividende brut total de EUR 2,64
par action pour l’année 2010, comprenant un dividende intérimaire de EUR 1,16 par action payé en novembre
2010.

Le Conseil d’Administration du 8 novembre 2011 a décidé de payer un dividende intérimaire brut de EUR 1,16 par
action (EUR 0,87 après déduction du précompte mobilier de 25%) pour l’année 2011. La date de détachement était
le 19 décembre, la date d’enregistrement le 21 décembre et la date de paiement le 22 décembre 2011.

(EUR milliers) N° Coupon 2011 2010
- Dividende final pour 2009 (EUR 1,48 par action hors acti ons propres) 10 - 20.057
- Dividende intérimaire pour 2010 (EUR 1,16 par action hors actions propres) 11 - 15.638
- Dividende final pour 2010 (EUR 1,48 par action hors acti ons propres) 12 19.927 -- Dividende intérimaire pour 2011 (EUR 1,16 par action hors actions propres) 13 15.592 -Total des dividendes payés 35.519 35.695

NOTE 6: TITRES REPRÉSENTATIFS DU CAPITAL

Le nombre d’actions propres a évolué de la manière suivante au cours de la période:

2011 2010
Nombre d’actions propres au 1
er
janvier 140.403 78.675
Acquisitions d’actions propres sur le marché 60.228 97.797
Ventes d’actions propr es sur le marché - -Attribution aux plans de participation bénéficiaire -9.409 -5.481
Ventes liées au plan de warrants attribués au personnel (ESOP) et autres transactions -7.850 -30.588
Destruction d’actions propres - -Nombre d’actions propres au 31 décembre 183.372 140.403
Warrants en circulation au 31 décembre 286.550 298.350

En 2011, la société a racheté 60.228 actions sur le marc hé boursier. L’Assemblée Générale Ordinaire du 17 mai
2011 a approuvé l’allocation de 9.409 actions aux employés d’EVS (23 ou 46 actions par personne) comme
récompense pour leur contribution au succès du groupe. Au 31 décembre 2011, EVS détenait 183.372 actions
propres, à un coût historique moyen de EUR 37,71. A la mê me date, 286.550 warrants étaient en circulation avec
un prix d’exercice moyen de EUR 39,37 et une maturité moyenne en décembre 2014.

Lors de l’Assemblée Générale Extraordinaire du 5 décembre 2011, la résolution relative au rachat d’actions
propres en cas de dommage grave et immi nent n’a pas été approuvée. Par conséquent, l’article 8bis des statuts
d’EVS reste inchangé. La société garde son autorisation de racheter des actions propres jusque juin 2014, sauf en
cas de dommage grave et imminent (c ette dernière autorisation est encore valide jusque juin 2012).

NOTE 7: RÉSULTAT NET PAR ACTION (EPS)

Le groupe calcule tant le résultat de base par action que le résultat dilué par action conformément à l’IAS 33. Le
résultat de base par action est calculé sur base du nombre moyen pondéré d’actions ordinaires en circulation
durant l’exercice hors actions propres. Le résultat dilué par action est calculé sur base du nombre moyen d’actions
ordinaires en circulation durant l’exercice plus l’effet dilutif potentiel des warrants et stock options en circulation
durant la période, hors action propres.




13 / 15
Rapport de gestion trimestriel
4T 2011
NOTE 8: RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT

Depuis le quatrième trimestre 2010, EVS tient compte d’une dispense au précompte professionnel qui est attribuée
depuis 2006 par le gouvernement belge aux entreprises payant ou attribuant des rémunérations à des chercheurs
qui sont engagés dans des programmes de recherche et de développement selon certains critères prévu par
l’article 273 du Code des impôts sur le revenu belge (« crédit d’impôts R&D »). Dans la présentation des comptes,
ce montant vient en déduction des charges de R&D.

En outre, fin 2010, EVS a rentré auprès de l’administrati on fiscale belge une demande de dégrèvement d’office
pour la régularisation des précomptes professionnels prélevés sur les rémunérations de son personnel R&D
pendant la période comprise entre le 1
er
janvier 2006 et le 31 décembre 2009. Ce dossier sur le passé a été clôturé
en 2T11, résultant en un profit total non-récurrent de EUR 1,1 million en 2011 lié à ce dossier.

Le détail des frais de R&D se présente comme suit:

(EUR milliers) 2011 2010
Coûts de recherche et développement bruts 20.545 17.147
Dispense de précompte professionnel pour l’exercice en cours -937 -941
Dispense de précompte professionnel pour les années antérieures (2006 à 2009) -1.114 -Charges de recherche et développement 18.494 16.206

NOTE 9: AUTRES PRODUITS /(CHARGES) FINANCIERS NETS

(EUR milliers) 2011 2010
Résultat de change des comptes statutaires -293 -2.115
Résultat de change lié à la m éthodologie de consolidation IFRS 277 1.443
Réduction de valeur sur investissements tax shelter -91 -Autres résultats financiers -35 -46
Autres produits/(charges) financiers nets -142 -718

La devise fonctionnelle d’EVS Broadcast Equipment S.A. et de to utes les filiales est l’euro, à l’exception de la filiale
américaine EVS Inc., dont la devise fonctionnelle est le dollar américain. La devise de présentation des comptes
consolidés du Groupe EVS est l’euro. Pour plus d’informations sur les taux de change, voir aussi l’annexe 5.13.

NOTE 10: IMPÔTS SUR LE RÉSULTAT

Réconciliation de la charge d’impôts

Le rapprochement entre la charge d’impôts obtenue en appliquant le taux d’impôt effect if du groupe au résultat
opérationnel avant impôts, et la charge d’impôts obtenue en appliquant le taux d’impôt théorique en vigueur pour
les deux périodes est le suivant :

(EUR milliers) 2011 2010
Réconciliation entre le taux d'impôt effectif et le taux d'impôt théorique applicable
Résultat avant impôts, quote-part dans le résultat des entreprises mises en équival ence et profit de dilution 43.982 54.926
Charge d'impôts réelle sur base du taux d'impôt effectif -14.282 -16.712
Taux d'impôt effectif 32,5% 30,4%
Éléments de réconciliation pour l'impôt théorique nominal
Impact fiscal du Tax Shelter 0 -255
Impact fiscal de la déducti on pour intérêts notionnels -157 -261
Impact fiscal des frais non déductibles 578 387
Autre augmentation/(diminution) 401 -186
Charge totale d'impôts des entités du groupe calculée sur base des taux locaux nominaux respectifs -13.460 -17.027
Taux d'impôt théorique applicable (relatif aux activités d’EVS, hors XDC) 30,6% 31,0%




14 / 15
Rapport de gestion trimestriel
4T 2011

NOTE 11: SOCIÉTÉS MISES EN ÉQUIVALENCE – XDC S.A.

EVS détient 41,3% du capital de XDC S.A. (30,2% sur base diluée). Au 31 dé cembre 2011, la va leur des actions
de XDC comptabilisées selon la méthode de mise en équivalence, ai nsi que la quote-part d’EVS dans les
emprunts subordonnés émis par XDC, représentent EUR 8,1 millions.

Les comptes de XDC et leur contribution dans les comptes consolidés d’EVS se présentent comme suit:

(EUR milliers) 2011 2010
Ventes 84.307 61.158
EBITDA 17.825 8,700
Profit exceptionnel sur la cession de CineStore 4.400 -
Résultat net de la période 5.592 -509
Fraction du capital détenu dans XDC 41,3% 41,3%
Résultat net – part d’EVS 2.310 -210

La perte fiscale cumulée de XDC S.A. s’élève à EUR 30,0 millions au 31 décembre 2011. L’impôt différé actif est
comptabilisé progressivement, en foncti on de la matérialisation du business plan. Au 31 décembre 2011, 54% de
l’impôt différé actif relatif à ces pertes avait été comptabilisé.

NOTE 12: PERSONNEL

EVS – TV (en équivalents temps plein) Au 31 décembre Moyenne de l’année
2011 415 386
2010 366 326
Variation +13,4% +18,4%

NOTE 13: TAUX DE CHANGE

Le taux de change qui influence principalement les états financiers consolidés est l’USD/EUR lequel a été pris en
compte de la manière suivante:

USD / EUR
Taux de change moyen
12 mois
Taux de change moyen
4T
Taux de change
au 31 décembre
Taux de change 2011 1,3917 1,3460 1,2939
Taux de change 2010 1,3263 1,3583 1,3362
Variation -4,7% +0,9% +3,3%

En 2011, le taux moyen du dollar américain contre l’euro s’est affaibli de 4,7% par rapport à 2010. Cela a eu un
impact négatif de EUR 1,3 million sur les ventes (1,2%). Cet effet a été compensé par la couverture naturelle (sur
les charges d’exploitation et les impôts étr angers) et par les couvertures financières.

NOTE 14: INSTRUMENTS FINANCIERS
Périodiquement, EVS mesure, sur un horizon annuel, son exposition attendue au ri sque de change transactionnel,
principalement liée au risque EUR/USD. Etant donné que le gr oupe est «long» en USD et sur base des prévisions
de ventes, EVS couvre ses flux nets en USD par des contra ts de change à terme. Le résultat de ces couvertures
est inscrit en résultat financier.

Au 31 décembre 2011, le groupe détenait USD 6,0 millions en contrats de change à terme pour couvrir 50% des
ventes futures en dollars, avec une échéance moyenne au 17 octobre 2012, et avec un taux de change moyen
EUR/USD de 1,3632.

NOTE 15: ÉVÉNEMENTS POSTÉRIE URS À LA DATE DE CLÔTURE
Il n’y a pas eu d’événement postérieur à la clôture.




15 / 15
Rapport de gestion trimestriel
4T 2011

NOTE 16: RISQUES ET INCERTITUDES
Investir dans l’action EVS comporte des ri sques. Les risques et in certitudes s’appliquant pour les mois restants de
l’année 2012 sont similaires aux risques et incertitudes iden tifiés par le management de la société et décrits dans
le rapport de gestion du rapport annuel (disponible sur www.evs-global.com).

NOTE 17: TRANSACTIONS ENTRE PARTIES LIÉES
Il n’y a pas eu de transactions significatives entre parties liées en 2011.

Tags :
Category : !!! NEWS !!!

Les événements sportifs dopent le carnet de commandes d'EVS...L'ECHO

Added 16/2/2012

Les événements sportifs dopent le carnet de commandes d'EVS

La société technologique liégeoise envisage 2012 en deux temps: le carnet de commandes atteignait le 15 février, 46,1 millions d'euros (+83,2%) mais le second semestre devrait être tout autre. Quoi qu'il en soit, le conseil d'administration a décidé la distribution d'un dividende intérimaire brut de 1,16 euro.

La société liégeoise spécialisée dans les applications vidéo-numériques pour la télévision envisage 2012 avec prudence. Si le carnet de commande s'annonce au premier semestre très élevé et dynamisé par de grands événements sportifs, l'incertitude domine pour le second semestre. "Il devrait être impacté par le ralentissement habituel de notre marché après des grands rendez-vous sportifs, le timing du lancement de nouvelles solutions attendues, et l’environnement macro-économique", explique Jacques Galloy, CFO du groupe.

Après le départ de Pierre L'Hoest à l'autonme 2011, le groupe poursuit par ailleurs sa quête d'un nouveau CEO en externe. En attendant, Francis Bodson, administrateur d’EVS depuis 12 ans a rejoint le Comité Exécutif et le il préside.

Côté résultats, EVS termine l'exercice 2011 sur un bénéfice net part du groupe en recul plus de 15% à 32,1 millions. Le chiffre d'affaires passe, lui, de 111,2 millions en 2010 à 106,9 millions en 2011. A taux de change constant, il progresse de 6,3%. Les ventes en studio ont diminué de 12,9%. Celles des cars de régie ont augmenté de 5,2%. "En 2011, l’industrie n’a pas connu la croissance que nous attendions au début de l’année", lit-on dans le communiqué.

Le résultat d'exploitation régresse à 44,09 millions d'euros. La marge d’exploitation (EBIT) a diminué à 41,3% des ventes, par rapport à 50,0% en 2010. Le résultat net courant, hors XDC, de base par action atteint 2,38 euros en 2011. XDC, dont EVS détient 41,3% des actions (30,2% en dilué), continue à bénéficier de la transition vers le cinéma numérique.

Le Conseil d’Administration a par ailleurs décidé de payer pour l'année 2011 un dividende intérimaire brut de 1,16 euro par action (0,87 euros après déduction du précompte mobilier de 25%). La date de détachement était le 19 décembre, la date d’enregistrement le 21 décembre et la date de paiement le 22 décembre 2011.

Tags :
Category : !!! NEWS !!!

EVS announces two major deals for a total value of around EUR 8 million

Added 16/2/2012

EVS announces two major deals for a total value of around EUR 8 million

 

 

EVS Broadcast Equipment, the leader in Professional Digital Video applications for live, near-live and studio TV production, today announced that it has recently signed two major deals:

-       the third tranche for the delivery of 12 OB vans in Russia (EUR 4+ million);

-       a major deal in its EMEA zone for the delivery of a large Broadcast Center solution dedicated to sport production and playout (EUR 3+ million).

 

Luc Doneux, Head of EMEA, APAC and Big events, said: “While the third tranche of the larger deal with Panorama was expected, the other studio project is a new example of the strengths of our solutions, really well suited for this kind of complete workflow.”

 

 

Both contracts should be mainly delivered in the course of 2012.

Tags :
Category : !!! NEWS !!!

deltatre renews Results System fleet

Added 14/2/2012

deltatre renews Results System fleet
February 14th, 2012 Posted in Headline News by Andy Stout, Editorial Director

deltatre has ordered 16 new 3.5 tonne Digital Sports Vans, which are being outfitted by Sony Professional Services in time for Euro 2012, as it upgrades the mobile vehicles that feed its deltatre Central Results System (d3CRS) ahead of the tournament.

“A big proportion of our business is the results system, which in turn drives other services such as the digital media service,” explains Carlo Lisa, Director of Sales & Business Development for the Turin-based company. “Our clients are mainly UEFA, FIFA, the IAA and others, and we provide them with a full data collection and results management system which includes a lot of services we provide both at venue and remotely.”

The company has operated the d3CRS since it was established 25 years ago, and the current, third generation fleet of Digital Sports Vans – hard at work across the continent on projects such as Champions’ League football – are now in their tenth year of operation

Lisa describes them as a “little bit different’ from classical OB vans as they mostly serve the digital world. Based on an Iveco chassis, and under 3.5t so they can be driven on a standard driving license across Europe, they comfortably seat three people, four at a push.

“The video infrastructure is based around an Evertz HD-SDI 3G, media routing system which is 64×64 upgradeable and double redundant,” he says. “All of this is in parallel with a classical, standard manual media patchbay, with of course a distribution system in case we need to be redundant. Video distribution is based on Snell chassis and cards, for both audio and video, though mainly for us its TV graphics.”

Featuring an LCD monitor wall and the ability to host EVS servers for highlight creation, Lisa says the vans bring the power of the company’s €2m Results Centre to local venues across the continent.

“If we need to provide digital streaming of a football match we can manage it out of Turin via satellite, no problem, but it’s going to be complicated if you want to manage isolated cameras, feeds, additional angles and such,” he says. “It’s more convenient to be at the venue, be able to plug into the EVS network and get all the clips that are available there, and encode those clips and send them over rather than buying a lot of fibre or satellite connectivity.”

The vans are also future-proofed for work in 3D.

“We can manage up to six different HD graphics feeds which can become 3x 3D graphics feeds as well, via our own d3D 3D graphics engines,” says Lisa. “We have historically always been independent in graphics production, though we do work with major systems on the market such as vizrt and Chyron. But when you have to manage a large number of outputs in different languages the number of licenses and the price which can be associated with that justifies the development of an internal solution.”

http://svgeurope.org/blog/blog/2012/02/14/deltatre-renews-results-system-fleet/

Tags :
Category : !!! NEWS !!!
| Contact author |